Spectacles, musique, pédagogie musicale et cours de musique, articles

Conseils pour (bien) pratiquer son instrument.

27/02/2018

Principe que j'évoque systématiquement lors d'une première rencontre : prendre des cours de musique est une super idée, mais sans une bonne pratique entre les séances, cela ne sert pas à grand' chose...

Il faut en effet permettre aux doigts, au cerveau, à la mémoire, d'assimiler les concepts et les musiques abordées, et la répétiton est pour cela un excellent moyen. Mais répéter pour répéter ne suffit pas. Un peu d'organisation aide beaucoup.

1. Le bon moment

Beaucoup pratiquent le soir. Les enfants après les devoirs, le goûter et les jeux; les adultes le plus souvent en fin de journée, quand les enfants sont couchés.

Si on y regarde bien : en fait, quand ils sont le plus fatigués, quand l'esprit n'est plus vraiment disponible, bien préoccupé par les soucis du jour.

Pourquoi ne pas, plutôt, choisir le matin ? Si votre emploi du temps le permet, levez-vous 20 mn plus tôt (et couchez-vous le soir d'autant plus tôt) et prenez votre instrument, vous ne le regretterez probablement pas.

L'esprit est bien plus disponible le matin, les doigts moins crispés, le corps plus détendu. Dans la plupart des cas, une minute de répétition quand on est "en forme" en vaut largement deux quand on est épuisé.

Evidemment, si vous êtes batteur et que vous partez au travail à 06:00, il n'est pas sûr que la famille apprécie vos répétitions à 05:00. Quoi que, un peu de caisse claire sur un pad d'entraînement silencieux n'a jamais fait de mal à personne !

2. La durée

L'éternelle question : combien de temps dois-je pratiquer mon instrument ?

Une observation avant tout : si le terme "devoir" pratiquer est le premier qui vous vient en tête, il peut être sage de reconsidérer votre motivation !

Mais bon, la vie moderne n'étant pas toujours simple, il faut effectivement souvent "caser" un moment dans le planning de la journée. Soyons précis :

- les dix premières minutes servent surtout à délier les doigts, l'ouïe et l'esprit. Elles ne comptent pas vraiment dans votre temps de pratique.

- ensuite, vingt minutes ne semblent pas trop si vous souhaitez rejouer et améliorer un ou deux morceaux déjà appris, et en travailler un nouveau. Ce qui ne fait finalement qu'environ six minutes pour chaque, la plupart du temps à peine deux fois l'un.

Mais si vous avez plus de temps, c'est évidemment tant mieux !

Bonne idée : garder son instrument disponible, par exemple sur un stand, et arriver à casser le rythme infernal de la journée juste en le prenant "pour quelques minutes". Et il arrive bien souvent qu'ensuite on regarde sa montre pour la première fois 30 ou 40 mn plus tard !

3. Le tempo

"Play slowly, learn fast." (Joue lentement, apprend vite). Combien de fois ai-je entendu et moi-même dit cette phrase, tellement elle est simple et vraie. Jouer vite sans laisser au cerveau, aux doigts et à la mémoire le temps de trouver leurs points de repères, c'est un peu comme aborder vite une route de montagne pleine de courbes sans tenir compte des panneaux. Ca passera - peut-être - mais vos passagers (prévoyez les sacs en papier) ne vous diront pas merci. Vos futurs auditeurs (prévoyez les bouchons d'oreilles) non plus.

4. Que jouer dans chaque morceau ?

Tout, dans l'idéal. Mais surtout ce qui est nouveau ou qui ne passe pas bien pour l'instant. Surtout sans toujours recommencer au début. Sinon, vous rejouez le plus ce que vous savez déjà, et le moins ce qui serait nécessaire.

Isolez un passage plus ardu, ou que vous n'avez pas encore bien en mémoire. Quelques mesures, pas plus, ou bien une phrase musicale à la fois. Et répétez-là plusieurs fois lentement. Voire très lentement. Suivez particulièrement les indications de doigté, dès le début.

5. L'horizon proche

C'est une excellente idée de se fixer pour chaque séance de pratique un objectif raisonnable et atteignable. Ne pas répéter "dans le vide". Par exemple, je vise aujourd'hui d'apprendre l'accompagnement du couplet. Lentement ("Ti' Pierre, tu radotes - Oui, j'adore ça !"). Ou bien la mélodie du refrain. Et si vous ne finissez pas aujourd'hui, ce n'est pas grave, continuez demain sur le même objectif.

6. Combien de fois par semaine pratiquer mon instrument

La deuxième éternelle question. Le plus possible bien sûr, et si c'est chaque jour, c'est tant mieux. N'espérez toutefois pas de réels progrès si vous n'arrivez pas à jouer au moins quatre fois par semaine. La mémoire humaine, l'agilité des doigts et membres, et les humbles performances de nos cerveaux humains n'offrent pas l'acquisition instantanée.

Et il n'existe aucune appli smartphone pour ça :-)

 Déposer un commentaire :

* Votre nom ou pseudo :

* Votre adresse courriel (ne sera pas publiée) :

* Votre commentaire :