Spectacles, musique, pédagogie musicale et cours de musique, articles

Charlatanisme et laisser faire.

07/09/2016

EN COLERE! Car en plus, ce n'est pas la première fois que ça arrive, loin de là! Tout ce qui suit est totalement véridique.

Dialogue :

Le parent : "_ Bonjour, mon enfant a déjà un peu de violon derrière lui, pourriez vous lui donner des cours cette année ?"
Ti' Pierre : "_ Depuis combien de temps joue t-il ?"
Le parent : "_ Quatre ans maintenant."

Sollicité, le jeune annone tristement de l'archet un semblant de "Au clair de la lune".
Ti' Pierre : "_ Tiens, montre moi la gamme de do s'il te plait."
Le gamin : "_ La quoi ?"
Ti' Pierre : "_ Eh bien, tu sais, la suite de notes de do au do suivant, do ré mi fa sol la si do."
Le gamin : "_ Ah oui." S'en suit une gamme avec une ou deux erreurs et beaucoup d'hésitations.

La discussion continue, où l'on comprend que l'enfant ne sait pas vraiment ce qu'il fait, n'y comprend pas grand' chose et n'a visiblement pas de plaisir à jouer.

Ti' Pierre : "_ Mais quand tu jouais avec d'autres enfants ou avec ton prof, tu aimais bien ?"
Cerise on the cake, il n'a jamais joué avec aucun autre élève, ni été accompagné par son professeur ! Quatre ans.

AAAAAAAAAAAAAARGH!

Autre exemple. Lors d'une intervention périscolaire, une demoiselle d'une dizaine d'année annonce prendre des cours de guitare depuis 3 ans.

Ti' pierre "_ Super ! Tiens, tu vas m'aider si tu veux. Peux tu nous donner la note en jouant un sol ?"

La demoiselle : "_ Un quoi ?"

Ti' Pierre : "_ Euh,bah un sol, quoi. La note qui est entre fa et la..." Soupir.

* * *

Dans les deux cas, la famille a déboursé sans broncher environ 580 € par an, soit 2 320 € sur 4 ans... pour voir son enfant dépérir artistiquement dans un flou total, ça laisse vraiment réveur.

* * *

BON, RESTONS CALME. Même si c'est (très) difficile.

Sans prétendre avoir la science infuse, je peux tout de même apprécier avec mon expérience, enseignant la musique depuis 35 ans dans des cadres divers (cours privés, associations culturelles, communes, collèges...).

"Collègues professeurs de musique", si votre enseignement ne prévoit pas que l'élève après plusieurs années, sache au moins le nom des notes et ce qu'est la gamme de do, changez de métier. Vite.

Parents, nom d'une pipe, si vous constatez une situation analogue, réagissez !

 Déposer un commentaire :

* Votre nom ou pseudo :

* Votre adresse courriel (ne sera pas publiée) :

* Votre commentaire :